Comment conduire un dialogue social ?

Tous les médiateurs reconnaissent la difficulté de ce que l’on appelle « dialogue social ». Même si on connait les bases, tout ne se passe jamais comme on l’aurait appris au cours d’une formation en communication. Aussi, pour assurer la conduite d’un dialogue social, on vous livre quelques bonnes formules.

Identifier les sources de problème

Il faut noter que les conflits sociaux ont connu une grande évolution et ce n’est plus comme ce que l’on a vécu dans les temps. Aujourd’hui, on assiste à une grande confrontation entre la direction et les salariés. C’est tout un conflit qui ne se résout pas aussi facilement et peut même se transformer en grève.

Et pour éviter cela, l’entreprise ne doit pas lésiner sur la recherche d’un intermédiaire, d’un médiateur de qualité qui saura venir à bout de ces tensions interminables. Bref, pour être un as de la médiation, il faut débuter par le fait d’identifier les sources de problèmes. Ainsi, il doit convoquer un par un le représentant des deux camps. Chacun va devoir exposer en détail leurs problèmes en vue de connaitre leur version des faits et les solutions qu’ils souhaitent aborder. Pour assurer dans cette première étape, une formation dialogue social doit être alors une grande priorité.

Comment conduire un dialogue social

Engager la confrontation entre les deux représentants

C’est la deuxième étape à franchir une fois qu’on les a convoqués un par un. Au cours de cette confrontation, les deux représentants doivent faire par part l’un de l’autre leur version des choses. Le but est donc d’engager ouvertement le dialogue tout en évitant le conflit. Bien sûr, il existe des techniques efficaces pour chaque situation, mais pour en apprendre davantage, suivre une formation dialogue social ne sera pas de refus. En effet, au cours de cette formation, on apprend comment entamer un dialogue social, gérer le conflit et comment établir une bonne communication.

Par ailleurs, une fois que chacun a pris la parole, le médiateur va exposer autrement la situation et de citer les conséquences de ce grand conflit aussi bien sur la société que sur leur vie personnelle. Les deux représentants doivent alors proposer des solutions à leur conflit sans que le médiateur impose ses idées. Bien sûr, il est force de proposition, mais la négociation doit être son principal objectif. Ainsi, comme solution, on doit procéder étape par étape en allant des solutions préventives aux solutions facultatives. Toutefois, les solutions curatives restent toujours une grande priorité afin que ce genre de conflit ne se reproduise plus à l’avenir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.